Produit cosmétique Bio ou Naturel

produits cosmétiques végans
Les produits cosmétiques végans : c’est-à-dire ?
31 mars 2020
Tout montrer

Due à une plus grande sensibilisation à la protection de l’environnement et à une volonté accrue du consommateur d’avoir un mode de vie plus sain, la tendance du bio est apparue dans tous les secteurs et notamment dans le secteur de la cosmétique avec une explosion de la mise sur le marché de produits cosmétiques Bio dans les années 2000.

Que signifie le terme « Bio » ?

Des années 1950 aux années 1970, un produit biologique est un produit contenant des ingrédients d’origine humaine de type placenta ou encore liquide amniotique, ou animale tels que du sérum ou des hormones.

Aujourd’hui le terme biologique fait référence, de façon simplifiée, à un élément naturel issu de l’agriculture biologique. Ne sont alors pas considérés comme biologique l’eau et les minéraux.

Idée faussement reçue

Pour le consommateur, un produit cosmétique Bio serait idéalement un produit composé à 100% d’ingrédients naturels et bio avec le petit plus d’un contenant et d’un emballage respectueux de l’environnement, soit recyclable, compostable, etc.

Ainsi seraient exclus de la composition de ces produits les ingrédients d’origine synthétique, ou encore certains ingrédients injustement pointés du doigt.

Pourtant, un produit cosmétique revendiqué comme bio doit obligatoirement être composé à 95% d’ingrédients d’origine naturelle et à 20% d’ingrédients bio (10% pour les produits à rincer) sur le total du produit en prenant en compte les teneurs en eau et minéraux. Ainsi un cosmétique Bio ne peut avoir plus de 5% d’ingrédients synthétiques dans sa formulation, mais peut en contenir tout de même.

A contrario, un produit cosmétique naturel peut être composé de nombreux ingrédients naturels et d’autres substances interdites en cosmétique Bio tels que les silicones ou encore certains conservateurs et n’assure pas l’absence de tout pesticide ou OGM.

Différentes certifications et normes

Il existe plusieurs certifications et normes avec des cahiers des charges précis afin de s’assurer que son produit cosmétique est bio ou naturel.

La plus connue est ECOCERT COSMOS ORGANIC qui permet la commercialisation des produits biologiques ou naturels. Cette certification se fait selon le standard international COSMOS ou le référentiel privé Ecocert.

 

Un autre standard suivi, pour revendiquer qu’un produit est naturel ou d’origine naturelle, est la norme ISO 16128 entrée en vigueur en 2017. Cette norme a facilité la revendication du naturel sur un produit, car selon cette dernière, un ingrédient est considéré comme dérivé naturel dès lors qu’il contient plus de 50% de matières naturelles. De plus, il n’existe pas de liste noire d’ingrédients selon cette norme, ainsi des ingrédients injustement pointés du doigt peuvent être utilisés.

Alors attention…

…car même s’il est plus facilement attiré par un produit certifié, si le consommateur a le choix entre un produit cosmétique « classique » et un produit cosmétique revendiquant un pourcentage d’ingrédients naturels, il choisirait plus facilement ce dernier, car pour le consommateur, le terme naturel signifie totale innocuité.

…car cet intérêt grandissant pour les produits Bio, et notamment les cosmétiques Bio, a conduit certaines marques à faire de l’écoblanchissement (plus communément appelé greenwashing) en communiquant auprès du public sur leurs produits avec un argumentaire écologique trompeur. D’ailleurs, une enquête menée en 2019 par la DGCCRF visant tout particulièrement le secteur des cosmétiques “naturels” et “biologiques” démontre l’existence d’allégations insuffisamment justifiées, une absence de traçabilité de certains produits et la présence de substances interdites ou d’allergènes non mentionnés dans la liste d’ingrédients.

…car il faut que les conditions imposées par les différentes certifications et normes Bio et/ou naturelles soient respectées afin de mieux éduquer les consommateurs à la recherche d’un produit cosmétique Bio ou naturel et de répondre à leurs attentes.